Recherche :  


Le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants rend hommage à un trio exceptionnel

MONTRÉAL, lundi 17 mars 2003 – Le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants (CEDJE) rendra hommage à trois personnalités d’exception, un chef de file du secteur des télécommunications, un médecin, et un ancien lieutenant-gouverneur, le 18 mars prochain, à l’occasion d’un colloque international  à Banff.

M. André Chagnon, le Dr Fraser Mustard, et l’Honorable Margaret Norrie McCain  recevront la médaille « contribution exceptionnelle au développement des jeunes enfants », pour souligner leurs efforts inégalés visant l’amélioration de la qualité de vie des plus jeunes citoyens du monde.

«Ce sont de véritables modèles d’engagement à l’égard des jeunes enfants, non seulement dans leur propre travail, mais aussi par leurs efforts pour convaincre les gouvernements à investir dans les programmes visant la petite enfance», a déclaré Richard Tremblay, directeur du CEDJE. À titre de grands-parents comptant pas moins de trente-trois petits-enfants, ces trois personnalités ont fait la preuve d’un engagement indéfectible pour appuyer les générations de demain. «Ils comprennent l’importance d’aider les jeunes enfants dès maintenant, afin de prévenir les difficultés ultérieures », ajoute M. Tremblay, professeur de pédiatrie et de psychologie à l’Université de Montréal.

Pendant plus de 30 ans, M. André Chagnon a dirigé le développement de la société de télécommunications internationale Vidéotron. Depuis sa retraite, M. Chagnon a consacré son énergie et ses talents considérables à la création de la plus importante fondation privée du Canada. La Fondation André et Lucie Chagnon a fixé des objectifs remarquables, dont la mise en place de programmes pour la petite enfance dans les quartiers défavorisés.  La Fondation consacre plusieurs millions de dollars par année à ces efforts, soit une contribution sans précédent pour lutter contre la pauvreté des enfants, celle-ci constituant un facteur de risque bien établi qui conduit à l’échec scolaire et aux problèmes de santé.

Cardiologue de formation, le Dr Fraser Mustard s’est penché sur l’influence des facteurs socio-économiques sur la santé et le développement des humains. En 1999, il a assuré la coprésidence d’une commission d’étude qui a fait date. Intitulé « Inverser la véritable fuite des cerveaux » et réalisé pour le gouvernement de l’Ontario, ce rapport a souligné le rôle essentiel des premières années de vie pour que la société puisse compter sur des citoyens compétents et en bonne santé. L’étude recommandait que des investissements importants soient consacrés à la santé et à l’éducation dans les années de la petite enfance. Le Dr Mustard, directeur fondateur de l’Institut canadien de recherches avancées (ICRA), a parcouru le monde entier pour favoriser la promotion et l’avancement des travaux visant le développement pendant la petite enfance.

L’Honorable Margaret Norrie McCain a toujours œuvré pour aider les personnes dans le besoin, et a débuté sa carrière par des interventions auprès des victimes de violence conjugale. Elle a participé à la création de la Fondation Muriel McQueen Fergusson, au Nouveau-Brunswick, dédiée à l’élimination de la violence familiale grâce à l’éducation et à la recherche. Nommée lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, Mme McCain a poursuivi ses efforts auprès des familles en difficulté, pour mieux mettre en évidence la situation dramatique que vivent alors les jeunes enfants. En 1999, elle a assuré la coprésidence de l’Étude sur la petite enfance, avec le Dr Mustard. En outre, en 2002, elle a coprésidé pour la ville de Toronto une commission d’étude sur l’apprentissage précoce et les soins aux enfants. Elle continue à défendre la mise en place de programmes intégrés de services à la petite enfance, ancrés dans la collectivité.

Le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants est un réseau d’organismes canadiens travaillant en collaboration pour faire progresser les connaissances touchant le développement socio-émotif des jeunes enfants, ainsi que pour orienter les politiques et les services susceptibles de favoriser l’épanouissement de ces derniers.

Le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants est l’un des cinq Centres d’excellence pour le bien-être des enfants financé par Santé Canada.

Pour en savoir davantage :
Anne-Marie Powell Evans – (514) 343-6111, poste 2541





Retour à la page d'accueil | Commentaires | Recherche

[Dernière mise à jour: 30/04/2018]