Recherche :  


Médailles CEDJE 2004

Le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants a remis le 27 mai dernier, la Médaille de la contribution exceptionnelle au développement des jeunes enfants 2004, à quatre pionniers soulignant l’importance de leurs contributions pour améliorer la qualité de vie des jeunes enfants. Les récipiendaires sont Mme Thérèse Gouin-Décarie, M. James J. Heckman, Mme Mary Thomas et La Fondation Lawson.

Mme Thérèse Gouin-Décarie est reconnue pour ses travaux de recherche sur le développement de l’enfant, son enseignement, et son rayonnement international qui ont permis de créer au Québec une très solide tradition de recherches sur le développement des jeunes enfants. De plus, elle a formé plusieurs générations de jeunes chercheurs et de professeurs qui ont contribué à l’avancement des connaissances et à l’amélioration des pratiques pour favoriser le développement des enfants.

M. James J. Heckman est lauréat Nobel en sciences économiques. Il est reconnu pour ses nombreux accomplissements exceptionnels dont celui de comprendre le rôle du développement des jeunes enfants dans le développement des ressources humaines et pour son engagement à convaincre, à partir de ses études, de l’importance d’investir très tôt dans ce domaine.

Mme Mary Thomas est reconnue pour ses efforts acharnés à donner une voix aux jeunes enfants autochtones et à soutenir le maintien de leur langue et de leur culture. Elle a aussi été un leader remarquable dans le développement des services de garde pour les communautés autochtones du Canada.

La Fondation Lawson a joué un rôle significatif en améliorant notre compréhension  du développement des jeunes enfants et en démontrant à quel point il a un impact crucial sur leur santé, leurs apprentissages et leurs comportements tout au long de leur vie. Elle est aussi reconnue depuis des décennies pour promouvoir les programmes communautaires durables.





Retour à la page d'accueil | Commentaires | Recherche

[Dernière mise à jour: 30/04/2018]